Esprit Bohème

Couverture Handira

A l’origine un vêtement traditionnel berbère destiné, la Handira est devenue un objet de décoration d’intérieur très prisé dans le monde entier.

Patrimoine culturel qui se transmet depuis des millénaires au travers des générations, la couverture Handira symbolise l’héritage des tribus berbères marocaines du Moyen Atlas.

La matière première utilisée peut varier mais il s’agit en général d’un mélange de laine et coton, parfois du lin également. Elles sont agrémentées de sequins, et parfois de liserets en kilim (autre étoffe que l’on trouve dans les pays du Maghreb et en Turquie). La création peut prendre plusieurs semaines pour les modèles les plus chargés en sequins. Elles font partie de la dote préparée par ses parents et que la mariée emporte avec elle vers sa nouvelle vie de femme. Après la noce, la toute jeune mariée la porte comme une cape, nouée autour du cou. On l’entend se déplacer ainsi à travers tout le village grâce à tous les sequins qui ornent sa Handira. La Handira peut également servir à décorer la chambre du nouveau couple, en dessus de lit par exemple.

Il s’agit d’une tradition qui est encore présente dans les populations de l’Atlas. A la vente, vous trouverez deux types de Handira : les vintages et les modernes. Les vintages seront plus épaisses car avec les années la confection s’est simplifiée. Elles présenteront aussi certainement des petits défauts : tâches, imperfections… mais c’est ce qui fait tout leur charme ! Dans la décoration moderne, beaucoup de variantes ont été créées à partir de couvertures Handira : coussins, poufs, pochettes…

En bref les Handira sont un trésor artisanal chargé d’histoire, de symboles et qui mérite amplement l’intérêt qui lui ai porté à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *